oppression thoracique homme poitrine femme
Gestion du stress

Oppression thoracique liée au stress… Êtes-vous concerné?

Votre thorax est serré, avec une sensation de lourdeur, et vous ne savez pas vraiment pourquoi ?

Vous ressentez une oppression thoracique, comme si une ceinture vous empêchait de respirer correctement?

Vous vous demandez s’il s’agit d’un problème médical et vous vous inquiétez?

Pas de panique ! Il y a de grandes chances pour que ces symptômes soient bénins.

Les douleurs au niveau de la cage thoracique sont généralement des expériences inquiétantes à vivre car elles peuvent faire penser à des douleurs cardiaques ou des angines de poitrine, mais la plupart du temps, elles ne sont pas liées à des problèmes médicaux grave, car en réalité…

Le stress est un des principaux facteurs des opressions thoraciques et des poitrines qui « serrent » !

Fatigue, angoisse, anxiété, stress chronique… les facteurs déclencheurs sont dans 90% des cas liés à des tensions internes et parfois mal évaluées.

La plupart des personnes qui ressentent des douleurs thoraciques pensent qu’elles ont une crise cardiaque. Bien souvent, après avoir écarté toute explication médicale, si vous ressentez une oppression thoracique, celle-ci peut être liée à l’anxiété ou à un niveau de stress élevé. L’oppression thoracique est un symptôme d’anxiété parmi d’autres qui peuvent survenir simultanément.

L’oppression respiratoire ou thoracique peut être localisée à un ou plusieurs endroits de la poitrine, ou se déplacer sur toute la surface de la poitrine. La fréquence de l’oppression thoracique varie d’une personne à l’autre. Elle peut être persistante, rare ou fréquente. La douleur thoracique peut se présenter sous la forme d’un serrement ou d’une douleur aiguë, sourde, lancinante ou perçante, et/ou d’un serrement, d’une pression, d’une plénitude ou d’un engourdissement persistant.

Parfois, l’oppression thoracique survient seule et d’autres fois, elle peut suivre ou accompagner des épisodes d’anxiété, de stress élevé ou de peur. Parfois, l’anxiété culmine en une attaque de panique, qui peut durer de 10 à 20 minutes.

Quelles sont les causes de l’oppression thoracique ?

Certaines causes médicales de l’oppression thoracique peuvent provenir d’un claquage musculaire, de l’asthme, d’ulcères, de fractures des côtes, d’hypertension pulmonaire et de reflux gastro-œsophagien.

En dehors des raisons médicales, l’oppression thoracique peut être causée par une réaction active au stress, également appelée réaction de « fuite ou de combat ». Lorsque le corps réagit au stress, des changements se produisent dans l’organisme afin de se protéger en cas de danger, ce que le corps pense être le cas. Le changement qui provoque la sensation d’oppression thoracique est la contraction et le resserrement des muscles du corps. Encore une fois, ce phénomène a pour but de protéger le corps contre le danger. Plus vous êtes anxieux, plus les muscles se contractent.

En raison de la combinaison des différentes façons dont les douleurs thoraciques peuvent être ressenties, la plupart des gens supposent qu’ils font une crise cardiaque. Malheureusement, s’ils ne sont pas en train de faire une crise cardiaque mais qu’ils le croient, cela ne fait que renforcer leur panique. Plus ils paniquent, plus les muscles se contractent.

Les symptômes digestifs et gastriques sont également fréquents chez les personnes qui luttent contre le stress et l’anxiété. Ces symptômes digestifs et gastriques peuvent refléter l’oppression, la pression et la douleur thoraciques.

Comment se débarrasser de mon oppression thoracique ?

Ne cherchez pas un remède miracle ou une gelule magique, vous n’en trouverez pas.

Pour réduire la sensation d’oppression du thorax, il est très important de noter que la première étape consiste à éliminer la possibilité d’un problème de santé grave.

Les signes qui doivent vous alerter face à une douleur à la poitrine :

  • La douleur est brutale et intense, dure plus de cinq minutes et ne disparaît pas au repos
  • Vous êtes essoufflé, pâle, vous présentez des sueurs, des nausées, des angoisses, des vertiges, une faiblesse inhabituelle

Important: Si vous avez un doute sur l’origine de vos symptômes, consultez impérativement un médecin.

Si votre oppression thoracique est liée à des niveaux élevés de stress et d’anxiété, la douleur s’atténuera heureusement au fur et à mesure que votre corps se rétablira après avoir été soumis à un stress élevé.

La seule chose à faire dans ces situations est de trouver le meilleur moyen de vous relaxer.

Si vous êtes du genre speed, stressé, ou du genre anxieux, il est important que vous vous familiarisiez avec les techniques d’adaptation qui fonctionnent pour vous.

La respiration lente et profonde comme la cohérence cardiaque, ainsi que les techniques d’ancrage sont des techniques d’adaptation à vivement recommandées dans les situations de réponse à un stress élevé entraînant une oppression thoracique.

En général, il est important de découvrir et de mettre en place des activités quotidiennes dans votre vie qui vous permettent de vous reposer et de vous détendre.

Il peut s’agir de la rédaction d’un journal, de la méditation, de l’exercice physique ou d’exercices de pleine conscience.

D’une manière ou d’une autre, apprendre à diminuer votre stress sur une base régulière peut réduire et prévenir les réponses violentes de votre corps telles que les oppressions thoraciques ou respiratoires.

>>>>>

Je vous conseille vivement de télécharger notre guide pour apprendre à gérer efficacement vos pics de stress, qui est un outil parfaitement adapté pour faire descendre votre taux de cortisol et vous libérer des oppressions thoraciques en quelques minutes seulement.

Femme stressée bannière page produits

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *